Pandémie : Le Collège poursuit l’ensemble de ses activités en mode télétravail. Bien que l’accès à nos bureaux demeure fermé jusqu’au mois de septembre, notre réceptionniste est disponible de 8 h à 12 h et de 13 h 15 à 16 h 30 du lundi au jeudi ainsi que le vendredi de 8 h à 12 h pour recevoir vos appels. Suivez notre fil d’actualité sur la COVID-19 pour en savoir davantage.
23 JUIN 2020

Le Collège des médecins du Québec a délivré 988 permis d’exercice en un an

PARTAGER

En cette période de l’année où plusieurs résidents en médecine terminent leurs études universitaires, le Collège des médecins du Québec est fier d’annoncer qu’il a délivré 988 permis d’exercice de la médecine au cours de l’année, soit du 1er juillet 2019 jusqu’à ce jour. Au total, 471 permis ont été délivrés en médecine de famille et 517 dans une autre spécialité. Parmi ces finissants, on compte 599 femmes et 389 hommes. En comparaison, l’année précédente, le Collège avait délivré 904 permis durant cette même période.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les habituelles cérémonies d’assermentation n’ont pu avoir lieu. Le Dr Mauril Gaudreault, président du Collège des médecins, a néanmoins répondu positivement à la demande de l’Université de Sherbrooke et de l’Université de Laval, qui lui ont proposé de produire une vidéo pour féliciter les résidents finissants. Le Dr Gaudreault a également enregistré une vidéo dans laquelle il prononce le serment professionnel des médecins, un engagement solennel à respecter les règlements et les dispositions du Code des professions et du Code de déontologie des médecins et à privilégier les valeurs humanistes dans la profession médicale.

« Aujourd’hui, je tiens à féliciter ces nouveaux médecins et à leur souhaiter la bienvenue au sein du Collège, qui compte maintenant plus de 23 000 membres. Ces jeunes professionnels ont relevé tout un défi ce printemps en terminant leur résidence dans un contexte de pandémie », a déclaré le Dr Gaudreault. « Afin d’offrir des soins de qualité tout au long de leur carrière, je leur conseille d’être à l’écoute de leurs patients, de maintenir leur compétence et de collaborer entre eux et avec les autres professionnels de la santé », a-t-il ajouté.