28 OCTOBRE 2022

La cotisation : le Collège donnera l'exemple

PARTAGER

Vendredi prochain se déroulera l’assemblée générale annuelle du Collège des médecins. À l’ordre du jour: la cotisation des membres et la rémunération des membres du Conseil d'administration, incluant le président.

Ces deux sujets ont suscité des commentaires durant la consultation des membres qui s’est déroulée au cours des dernières semaines. En ce qui a trait à la hausse de la cotisation proposée cette année, nous avons tenu compte de chaque opinion, positive ou non. C’est une hausse qui s’explique par plusieurs facteurs, dont la baisse de certains revenus.  

Des explications

Le comité des finances et d’audit, de même que le Conseil d’administration, se sont prononcés en faveur de cette hausse qui permet d’assurer le financement nécessaire à notre mission et de compléter la transformation de notre organisation, prévue dans notre plan stratégique 2020-2023: 

  • Rabais de 50 % consenti en 2021 pour le congé parental 
    Nous avions évalué la perte de revenus à 412 000 $, sur la base de 475 membres qui s’en seraient prévalus. Or, ce sont plutôt 880 membres qui en ont profité, nous privant ainsi de 750 000 $ de revenus. 
  • Moins de nouveaux membres actifs 
    Cette année, nous faisons face à une faible croissance du nombre de membres. Nous en comptons jusqu’à maintenant seulement 10 de plus, loin de l’estimation de 400 membres additionnels. Cette situation est notamment imputable aux départs à la retraite qui sont de plus en plus nombreux. À ce rythme, cela pourrait représenter un manque à gagner de 675 000 $
  • Des charges récurrentes importantes
    Comme c’est le cas pour l’ensemble des établissements en santé, près de 85 % de nos charges correspondent au salaire du personnel – incluant les médecins –, à la rémunération des membres de comités et de groupes de travail, ainsi qu’aux honoraires versés à des experts externes. Ces frais récurrents pèsent lourd sur notre budget. 
  • Dépendance aux revenus de la cotisation des membres 
    La cotisation des membres représente plus de 80 % des revenus du Collège. Pour d’autres ordres, ce pourcentage est moindre, car ceux-ci tirent des revenus significatifs d’activités diversifiées, dont des formations aux membres et divers examens liés à l’évaluation des compétences. 
Des gestes concrets 

Pour améliorer notre situation financière dans notre prochaine planification budgétaire, j’envisage cinq mesures vigoureuses qui amèneront tout le Collège à faire sa part et à donner l’exemple:  

  • Geler la rémunération de tous les membres du Conseil d’administration;
  • Réviser les pratiques salariales à l'interne;
  • Rationaliser certaines activités et analyser tous les postes budgétaires;
  • Évaluer des opportunités d’affaires pour réduire le coût de location des locaux;
  • Explorer les avenues de diversification des revenus.  

Cette démarche sera menée dans l'objectif d’être moins affectés financièrement par le contexte économique et de réduire notre dépendance à la cotisation.  

Le plan stratégique 2020-2023 du Collège nous a rendus plus agiles, nous a permis de moderniser nos activités et nous a doté de ressources humaines et matérielles indispensables pour remplir notre mission, malgré la pandémie. Nous sommes maintenant beaucoup mieux outillés pour poser les gestes nécessaires.