17 JUIN 2022

Bilan de mi-année : le Collège s’est fait entendre

PARTAGER

Les six derniers mois ont été si remplis qu’on dirait qu’une année complète s’est écoulée! Depuis le début de cette année, le Collège a eu son mot à dire dans plusieurs grands dossiers en santé.

Des lois et des enjeux

Sur le plan législatif, nous sommes intervenus relativement à trois projets de loi majeurs.

Le projet de loi no38 sur l’aide médicale à mourir n’a pas connu son dénouement avant la fin de la session parlementaire. Dès l’automne, le Collège continuera de marteler l’importance d’harmoniser les lois et d’assurer un accès équitable à ce soin de fin de vie, au nom des patients et de leurs soignants.

Le Collège s’est aussi fait entendre relativement au projet de loi no96 sur la langue française. Cette réforme de la loi pourrait avoir des impacts sur la relation patient-médecin. Nous demeurerons vigilants.

Enfin, le projet de loi no11 a permis au Collège de mettre de l’avant sa vision interdisciplinaire de la première ligne. Nous avons contribué à transformer l’objectif « d’un médecin par Québécois » en une approche plus réaliste et ouverte « d’une équipe de professionnels de la santé pour tous les Québécois et les Québécoises ».

L’accès aux soins

Alors que le gouvernement lançait son Plan santé en mars dernier, nous avons publié en avril le rapport de notre Chantier sur l’accès à un médecin et la cessation d’exercice, inspiré d’une importante consultation menée auprès de nos partenaires, des médecins et du grand public. Il propose de nouvelles avenues pour la première ligne, le parcours de soins et l’interprofessionnalisme.

Les priorités du réseau

Nous avons aussi fait entendre notre voix dans le cadre de la consultation prébudgétaire du gouvernement québécois, en mettant de l’avant ce que nous estimons être les priorités pour le réseau: diversifier la première ligne; élargir les soins à domicile; accroître les ressources pour les soins en santé mentale; optimiser les plateformes technologiques.

La santé mentale au premier plan

Par ailleurs, nous avons beaucoup parlé de santé mentale, notamment celle des médecins et des apprenantes et apprenants. Les équipes soignantes se relèvent de deux années de pandémie et sont confrontées à un imposant défi de rattrapage. L’épuisement et la détresse doivent être reconnus et traités.

Déterminés à combattre le racisme systémique

Le congrès annuel de la Fédération des ordres des médecins du Canada, tenu la semaine dernière à Québec, nous a permis de réfléchir collectivement aux enjeux de racisme systémique dans les soins de santé. Les participants ont été sensibilisés à cette problématique par des conférenciers de partout au Canada, notamment la sénatrice Michèle Audette et le journaliste et auteur Michel Jean. Les 13 ordres professionnels repartent de ce congrès avec le sentiment qu’il y a urgence d’agir et avec la volonté d’être des agents de changement afin de mettre fin au racisme et à la discrimination en santé, notamment envers les Autochtones.

175 ans d’histoire

Lundi dernier, nous avons lancé la nouvelle édition du livre Histoire du Collège des médecins du Québec, lors d’un événement spécial tenu au Séminaire de Québec.

Tout au long de cette année marquant notre 175e anniversaire, nous mettrons en lumière notre riche histoire, qui reflète aussi celle de la pratique médicale au Québec. Trois épisodes du balado 175 ans d’histoire, présenté par Bernard Derome et narré par l’auteur et historien Denis Goulet, sont accessibles en ligne. Un autre événement important se tiendra à Montréal, en septembre prochain.

Et l’année n’est pas finie!

Je poursuis ma tournée des pôles en santé qui m’amènera dans presque toutes les régions du Québec, jusqu’au Nunavik! C’est en rencontrant les patients qu’on rebâtit peu à peu cette confiance du public envers le Collège. Et c’est en échangeant avec des médecins exerçant dans une diversité de milieux et de spécialités que l’on peut mieux comprendre leurs enjeux au quotidien.

Par ailleurs, des élections se tiendront cet automne au Conseil d’administration du Collège, dans la région de la Métropole. Des détails vous parviendront dès le 7 juillet prochain!

Merci de votre fidélité!

Avant de vous quitter pour la pause estivale, je tiens à vous remercier de votre fidélité et de votre intérêt soutenu envers nos infolettres. 

Passez un très bel été!

Mauril Gaudreault, M.D.