MAY 27, 2019

Modifications importantes au programme d’immunisation

Message du MSSS
SHARE

Le Collège souhaite attirer l’attention de ses membres sur de récentes modifications apportées au programme d’immunisation du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) s’appliquant d’une part au Registre de vaccination du Québec, et d’autre part, au calendrier de vaccination. 

Registre de vaccination

La Direction générale de la santé publique du MSSS a transmis aux professionnels concernés (dont les médecins), les modalités d’accès au Registre de vaccination du Québec pour les intervenants œuvrant à l’extérieur des établissements du réseau de la santé. 

Le registre permet aux intervenants autorisés1 d’avoir accès rapidement, partout au Québec, à l’historique des vaccins reçus par une personne inscrite afin d’éviter l’administration non nécessaire de doses de vaccins. Toutes les vaccinations administrées au Québec doivent obligatoirement être saisies dans ce registre.

Pour accéder au Registre de vaccination du Québec, chaque intervenant autorisé doit :

  • détenir un dispositif SecurSanté, appelé « clé DSQ ». Il s’agit du même dispositif que celui utilisé pour accéder au Dossier santé Québec (DSQ). Si un intervenant ne possède pas déjà ce dispositif, il doit remplir le formulaire électronique disponible sur le portail sécurisé de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ);
  • s’inscrire à la formation « Immunisation – Registre de vaccination du Québec – Interface Web » accessible dans l’Environnement numérique d'apprentissage (ENA)
  • utiliser l’adresse électronique (URL) pour se connecter au registre de vaccination avec le dispositif SecurSanté. Cette adresse se retrouve dans le guide de saisie disponible dans l’environnement de formation.

Pour de plus amples renseignements, consulter la section Web du ministère sur le registre de vaccination.

Calendrier de vaccination

À compter du 1er juin prochain, le MSSS apportera des modifications importantes au calendrier de vaccination des jeunes enfants, des adolescents et des adultes.

À la suite d’une nouvelle enquête sur la vaccination des enfants avant l’entrée scolaire, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) est parvenu à la conclusion que des interventions précises devront être mises en place pour atteindre une proportion d’enfants vaccinés similaire à celle obtenue pour la vaccination prévue à 18 mois

Selon l’enquête, la principale raison de non-vaccination est que les parents ne savent pas que des vaccins sont prévus à cet âge. Le calendrier de vaccination des enfants est très complexe. Il s’accompagne d’un grand nombre de visites et d’injections par visite. Cela amène parfois les parents à retarder certaines doses, ce qui peut causer des retards vaccinaux. 

Documentation accessible en ligne

Les professionnels de la santé concernés par la vaccination sont priés de se référer aux documents ministériels ci-dessous qui détaillent les modifications apportées au calendrier de vaccination. 

______________________________

1 Infirmières, infirmières auxiliaires, sages-femmes, inhalothérapeutes et médecins.