JULY 23, 2019

Éclosion de rougeole : redoubler de vigilance!

SHARE

Le Collège désire attirer l’attention de ses membres sur un avis émis par le ministère de la Santé et des Services sociaux concernant une augmentation des cas de rougeole et la possibilité de survenue de nouveaux cas.

Depuis le début de l'année 2019, 19 cas de rougeole ont été rapportés au Québec. Cette situation est inhabituelle, notamment l’acquisition de la rougeole dans des lieux publics. De plus, des personnes ayant été en contact avec des cas récents peuvent être en période d’incubation actuellement. Par ailleurs, la situation internationale de la rougeole nous expose à d’autres importations du virus. La rougeole étant une maladie extrêmement contagieuse, le diagnostic et la prise en charge rapides des cas sont donc importants.

Les médecins sont invités à rester à l’affût des symptômes de rougeole chez les patients qui les consultent et à prendre les mesures nécessaires pour la prévention des infections dans leur milieu, ainsi que pour l’obtention rapide d’une confirmation par des tests de laboratoire. L’indice de suspicion clinique de la rougeole est rehaussé chez les personnes qui ont voyagé en Europe, en Asie et aux États-Unis ou encore qui ont fréquenté les lieux d’exposition des cas québécois, qui sont régulièrement mis à jour sur le site Web suivant : www.quebec.ca/rougeole.

Les symptômes classiques de la rougeole, les tests de laboratoire à effectuer et les consignes à suivre sont détaillés ici.

Si vous pensez qu’un patient est atteint de la rougeole, il est important de le signaler à la Direction régionale de santé publique, avant même l’obtention des résultats des analyses de laboratoire. Certaines personnes ayant été en contact avec des cas pourraient recevoir une prophylaxie postexposition, soit la vaccination ou l’administration d’immunoglobulines pour les contacts vulnérables (enfants de moins d’un an, femmes enceintes non adéquatement vaccinées ou personnes immunosupprimées). Les consignes spécifiques sont détaillées dans le Protocole d’immunisation du Québec.