Le Collège poursuit l’ensemble de ses activités à distance pendant la pandémie. Les visiteurs sont admis sur rendez-vous seulement.
Consultez la page Nous joindre pour connaître nos heures d’ouverture et nos coordonnées.
Nominations
17 mai 2021
Le Dr Louis Roy nommé inspecteur à la Direction de l’inspection professionnelle
Le Collège est heureux d’annoncer la nomination du Dr Roy. Avec son parcours étoffé, ancré dans la réalité des patients, et sa vaste expérience au sein des établissements du réseau de la santé, il saura apporter une expertise précieuse à l’organisation.
Infos juridiques et
déontologiques
13 mai 2021
Le Collège consulte ses membres sur un projet de règlement
Les médecins sont invités à se prononcer d’ici le 7 juin sur le Règlement sur les dossiers cliniques, les lieux d'exercice et la cessation d'exercice d'un médecin.
COVID-19
12 mai 2021
Mise à jour napperon pédagogique sur la vaccination (incluant le mélange des substances)
Suivez le fil d'actualité du Collège sur la COVID-19 - Mise à jour régulièrement, cette page diffuse de l’information utile en lien avec la pandémie, autant pour le grand public que les médecins.
Avis
importants
10 mai 2021
Prendre soin de nos soignants pour mieux prendre soin de la population
Depuis le début de la pandémie de COVID-19, plusieurs instances se sont inquiétées de la santé psychologique des soignants. Par solidarité, en cette Semaine de la santé mentale, nous jugeons important de partager nos réflexions et de promouvoir maintenant un nouvel équilibre entre la santé des soignants et celle de la population.
Mot du
président
5 mai 2021
Le CMQ prend position sur l’AMM et le racisme systémique
Au cours des derniers mois, le Collège a fait entendre sa voix sur plusieurs enjeux directement liés à la protection du public. Cette semaine, il le fait avec vigueur sur deux thèmes prépondérants pour notre organisation, soit l’aide médicale à mourir (AMM) et la lutte au racisme systémique en santé.
Commentaires
5 mai 2021
Au nom du patient et de son médecin
Le groupe de réflexion sur l'aide médicale à mourir (AMM) a tenu une première rencontre et a dès lors saisi l'ampleur du défi, dans le contexte du flou législatif actuel, de trouver une voie de passage pour la dispensation de ce soin de plus en plus demandé par des patients qui en font leur choix libre et éclairé visant à mettre fin à des souffrances intolérables.